Anecdotes

Le matin

Chaque matin, mon rituel d’avant-boulot est digne d’un défi Koh-Lanta : efficacité, précision, rapidité. Ça, c’est pour moi. Le réveil de Doudou – l’Homme – ressemble plutôt à la sortie d’hibernation du grizzly.


Claire

7H : Je saute du lit au premier réveil. J’en ai pourtant programmé 9, sait-on jamais. Passage par la salle de bains afin de me rincer le visage à l’eau froide, conseil avisé du plan cul de Paolo afin de devenir « une perle de fraîcheur ». J’ignore s’il ressemble à une perle ou s’il est frais le matin ; je ressemble davantage à une chèvre en fin de vie, ou à Dobby l’elfe libre.

7H05 : Le café est prêt (en femme organisée et overbookée que je suis, il est programmé la veille). Petit-déjeuner. Cruel dilemme : biscottes à 97% de céréales et un fruit ou… le Nutella que j’ai vainement tenté de dissimuler dans le fond du placard.

Calcul. il reste trois mois avant Noël, trois mois pour perdre 5 kilos qui seront repris au réveillon. Je culpabilise et puis j’y réfléchis « il reste 3 mois, soit 90 jours pour perdre un peu de poids. Je suis LAAAAAARGE ». Le pot de Nutella est sur la table.

7H15 : Deuxième café. Je vérifie mon planning hebdo, mon planning quotidien, mon calendrier IPhone, les post-it « urgents ». Ok, je dois passer au pressing avant d’embaucher. À ma pause de midi j’irai nager, et ce soir après le travail j’ai un afterwork dans cette foutue nouvelle galerie d’art, repère du hipster et de la fashionista simulant un intérêt pour la peinture.

7H25 : J’écoute la radio et je jette un coup d’oeil à Waze. Pas d’accident à déplorer. Ni de bombe nucléaire. Encore moins d’Ouragan sur le périph’. Merde.

7H30 : Douche. Je dois partir dans 30 minutes. J’écoute Beyoncé sous la douche pour réveiller la tigresse qui sommeille en moi. Doudou aussi part dans 30 minutes, mais il ronfle toujours aussi paisiblement (alors que son réveil a déjà sonné à 6 reprises, mais a vite été mis K.O par le grizzly).

7H45 : Je me contemple nue dans le miroir. Un cachalot engraissé au Nutella. C’est à l’acmé de mon désespoir, larmes aux yeux et poignées d’amour en main, que doudou se réveille. Il me voit donc moche, et pathétique. La journée commence bien.

giphy.gif

7H58 : La misère est cachée. J’enfile ma tenue soigneusement préparée la veille. Bon, la veste ne me plaît pas tant que ça. Vite, je vide le dressing.

8H00 : L’alarme signalant mon départ obligatoire sonne. Je n’ai ni chaussures, pas encore de veste, et je dois encore faire quelque chose de ma tignasse. Je suis foutue. Lui est prêt, en seulement 15 minutes. Je dois lui dire que sa cravate est horrible et qu’il ressemble à son père coiffé ainsi ?

8H01 : Mode survie activé. Je prends les premiers escarpins dans lesquels j’arrive à courir, j’opte pour la veste noire cintrée (veste noire = élégance, sobriété, mystère dixit Karl).

08H02 : je me jette sur mes cheveux, prête à en découdre avec l’immonde et rebelle chevelure. Là, je me demande comment les gens peuvent avaler la belle histoire de Raiponce.

08H15 : Coupe potable, ma boss va probablement me demander si je me suis battue avec le sèche-cheveux ce matin. Encore. Si elle ose, je lui rétorquerai qu’elle ressemble à Chantal Goya. En rêve. Elle me virera sûrement, et elle est plutôt du genre Heidi Klum.

Machine programmée, lave-vaisselle lancé, poubelle en main,  je suis partie. En retard, encore.

Un réveil ordinaire, stressant, éreintant. Signe d’une journée aussi longue que le marathon de Paris.


Paul

7H : J’entends son réveil. Mais pourquoi se lève-t-elle aussi tôt ?

7H30 : Le premier réveil sonne. Uppercut. Je remporte la manche.

7H45 : Sixième réveil. Je me bouge. Ma chérie est, comme chaque matin, en train de larmoyer sur son corps.

7H50 : Café ingurgité, gâteaux avalés. Maintenant douche.

7H55 : Je mets du déo ? Allez c’est lundi, un petit effort ! J’attrape une chemise, mon costume, la première paire de chaussures trouvée.

8H : Prêt à partir. J’essaye d’attraper ma chérie en plein combat avec ses escarpins. Un bisou et je suis parti.

Un réveil banal, simple et dénué de stress.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s